Children's Museum, Santa Fe

Plusieurs d’entre vous m’ont demandé comment Hannah et Marie avaient fêté leur anniversaire, et si « ça s’était bien passé ». Nous savions que ces premiers anniversaires sans Matthias risquaient d’être difficiles, d’autant plus que notre famille avait des traditions bien ancrées.  Depuis des années, nous fêtions fin mars les anniversaires de Hannah et Marie dans la maison forestière à quelques minutes à pied de chez nous. Nous aimions retrouver chaque printemps le confort rustique de cette cabane en bois, assez grande pour abriter une bonne vingtaine d’enfants. Les années froides, nous faisions un bon feu dans la cheminée, mais la plupart du temps nous pouvions festoyer en plein air.

Toute la famille prenait autant de plaisir à préparer la fête qu’à la vivre. Des semaines à l’avance, nous discutions pour décider du thème et des activités  – chasse au trésor,  jeu de l’oie géant inspiré de Hansel et Gretel, fabrication de lutins, peinture sur tee-shirts… Même les ados de la classe de Hannah aimaient se retrouver toutes ensemble en forêt, et la présence des plus jeunes ne les gênaient pas. Chaque année, le jour J, après le départ des dernières familles, nous nous retrouvions tous les quatre, bien au chaud dans la petite cabane. Le couronnement de la journée était de nous faire livrer une pizza, ce que nous ne faisions jamais le reste de l’année, et en pleine forêt par-dessus le marché!

Cette annAnniversaire de Hannahée, ce serait évidemment différent. Tout d’abord, les filles ont choisi d’avoir chacune leur fête. Samedi 23 mars, jour de ses 14 ans, Hannah a invité toute sa classe. Sa meilleure amie a passé tout le weekend chez nous et nous a aidées à cuisiner et à préparer des gâteaux pour ces onze ados affamées. Après quelques heures au grand air et un bon goûter, elles se sont installées dans notre salon pour mettre au point des poissons d’avril mémorables à l’intention de leur prof principale. J’ai adoré être témoin (de loin) de leurs fous-rires, de leur complicité et de leur jeunesse.

Quant au 10ème anniversaire de Marie, il tombait le Vendredi Saint. Difficile de mobiliser toute sa classe à la veille de Pâques. Elle a donc préféré inviter deux de ses meilleures amies à dormir chez nous le jeudi soir. Avant le dîner (des crêpes!), nous avons joué quelques heures dans le Children’s Museum, un lieu adoré des enfants et des pré-ados, et qui n’a décidément rien d’un musée.Goûter d'anniversaire: exactement le même gâteau qu'à Muri!

Nous avons passé le cap de ces anniversaires, et je crois que nous l’avons bien passé. Nous avons aussi pris conscience que nous pouvions inventer d’autres formules, qui deviendrons peut-être de nouvelles traditions. L’avenir le dira. Pour l’instant nous avançons, « one day at a time », un jour après l’autre, comme disent les Américains.

 Michèle

Cet article est également disponible dans la ou les langues suivantes: Allemand