Décembre 2015

IMG_4467Bonjour, c’est moi, Hannah! Cette année, maman m’a demandé de prendre quelques minutes pour écrire notre lettre de Noël, parce que d’après elle, c’est moi qui ai le plus de temps libre. Quelle blague! Il se passe tellement de choses dans ma vie en ce moment!

Mais commençons par le commencement. Au lieu de skier en Autriche comme chaque hiver, nous avons passé les vacances de février au Costa Rica! Au programme: un peu de pluie et toutes les nuances de vert, des grenouilles empoisonnées, des cacaoyers, des fourmis coupeuses de feuilles, des singes, des crocodiles et des oiseaux de toutes les formes et de toutes les couleurs… Les paysages, la nourriture, les maisons, tout y est si différent! Et même pauvres, les «Ticos», c’est-à-dire les habitants du Costa Rica, ont presque toujours l’air heureux – «Pura vida»! Ce voyage m’a appris beaucoup de choses à propos de mes valeurs et de l’esprit de famille.

Paris, City of lights - and of love

Paris, City of lights – and of love

En avril, nous avons réalisé un autre vieux rêve: une semaine à Paris! Pour Marie et moi, c’était une première, et nous n’avons pas été déçues. Des lumières de la Tour Eiffel aux ponts baroques en passant par les peintres de Montmartre, c’était «Paris, ville de l’amour!». Les boulangeries regorgent de macarons et de baguettes, et chaque journée démarre avec un café au lait et un pain au chocolat. Pour moi, ce séjour a été un rêve romantique.

Après Paris, j’ai participé comme chaque printemps à un camp musical chrétien d’Adonia. Cette année, le spectacle s’appelait «Pierre l’apôtre». De son côté, Marie a joué au collège dans une pièce de théâtre qui se déroulait en 2115, dans un monde duquel les contes de fées ont été bannis et où chacun doit prendre des pilules qui empêchent de rêver…

En juin, l’orchestre d’instruments à cordes de Marie a donné trois concerts fabuleux. Le soliste de cette tournée était Lou Hägi, un pianiste surdoué de 13 ans, qui est dans la classe de Marie au collège depuis deux ans. Sa famille et la nôtre sont devenues très amies.

Mes nouveaux amis au lycée et moi avons formé un petit groupe, «Spread your kindness» («Ta gentillesse est contagieuse»). Nous avons collé des post-it avec des messages sympas sur les miroirs des toilettes au lycée et offert des chocolats à des inconnus en ville. Quelques jours après la Saint-Valentin, nous avons écrit «On t’aime» sur des billets de toutes les couleurs, que nous avons collés en douce sur tous les casiers du lycée.

Nous avons ensuite décidé de réaliser un petit clip musical pour illustrer notre devise. Maintenant que je connais enfin le métier de mes rêves – réalisatrice -, j’ai envie de m’entraîner à filmer jour et nuit! Nous avions fait ce vidéo clip pour le fun et sans autre équipement que la caméra de maman, mais il a été nominé au Festival de film de Zoug ! Nous n’avons pas eu de prix, mais la joie et la fierté d’avoir pu participé ont largement dépassé nos rêves.

Comme l’été dernier, Marie et moi avons vécu une semaine géniale à Jolimont, un endroit magique où la musique règne jour et nuit. Dans cette vieille et belle demeure perchée sur la colline, chaque pièce contient au moins un piano. On y trouve des étuis à violoncelles vides dans tous coins, et les violons résonnent dans le jardin sauvage qui s’étend jusqu’à la forêt.

Mas Suéjol, Anduze 2015

Mas Suéjol, Anduze 2015

Nous avons passé nos vacances familiales dans le sud de la France, une dernière parenthèse de normalité avant le Grand Changement (suspense, suspense…). Après une semaine de farniente à Balazuc, un village médiéval en Ardèche, nous avons retrouvé avec bonheur l’exubérance du festival d’Avignon et l’hospitalité du Mas Suéjol, une maison d’hôtes à Anduze où nous étions allés en 2011. La canicule nous a enveloppées comme une épaisse couverture et nos oreilles étaient remplies nuit et jour du chant des cigales.

Adonia, Junior-Camp, August 2015

Adonia, Junior-Camp, August 2015

A notre retour, le jour J n’était plus très loin! Pendant que Marie participait à son camp Adonia Junior, j’ai mis ma chambre sens dessus dessous pour choisir de quoi remplir mes deux valises – dont une de cadeaux, chocolats et autres souvenirs made in Switzerland… Pendant cette dernière semaine de vacances, je ne tenais plus en place et pouvait à peine fermer l’œil la nuit.

 

Zurich-Kloten, 11 août 2015

Zurich-Kloten, 11 août 2015

Mardi 11 août à 9 heures du matin, aéroport de Zurich, après un dernier coup d’œil à maman, à Marie et mes amies, le sourire aux lèvres et l’esprit d’aventure au fond du cœur, je suis partie pour mon année d’échange.

Après le voyage le plus chaotique que j’aie jamais vécu – j’ai notamment dormi sur un lit de camp à l’aéroport de Chicago et suis arrivée près d’un jour plus tard que prévu -, j’ai été accueillie à Albuquerque, Nouveau Mexique, par mes chères amies Jy, Ever et Annie. Quelques sushi végétariens plus tard, nous étions en route pour Santa Fe, où j’ai découvert mon nouveau chez-moi pour l’année scolaire à venir. Après notre congé sabbatique en 2012-2013, j’avais toujours eu le sentiment qu’une partie de mon âme était restée à Santa Fe. Je suis donc plus qu’heureuse d’avoir pu retourner là-bas.

Je n’aurais pas pu espérer trouver une meilleure famille d’accueil que les Prishkulnik! Dès la première semaine, je me suis sentie tout à fait chez moi. Mes sœurs Ever et Jy m’ont emmenée en virée, et nous avons même gagné un peu d’argent de poche en jouant de la musique dans la rue à Santa Fe.

Bistro est amoureux fou de Hannah!

Leurs trois chiens ont bien vite pris l’habitude de me tenir compagnie à toute heure sur mon lit. Jamais je n’aurais cru pouvoir tomber amoureuse de chiens qui tiennent à la fois de la saucisse, du rat et du jouet en peluche.

Pendant que je découvre la vie façon Nouveau-Mexique – bal de mi-trimestre, alerte (réelle) à l’arme à feu au lycée, burritos au petit déjeuner, Halloween… -, maman et Marie vivent des mois plutôt tranquilles (et savourent la paix domestique). Pour elles, l’automne a été marqué par une semaine de randonnée et de gastronomie dans les montagnes valaisannes, et par une nouvelle tournée réussie de l’orchestre dans lequel joue Marie.

Un événement important pour nous trois a été l’aboutissement de notre demande de naturalisation. Après 33 mois de procédure, me voilà donc suisse (et française et allemande)!

Cheese Factory avec Ever et Elizabeth

Cheese Factory avec Ever et Elizabeth

Pour Thanksgiving, ma famille d’accueil et moi avons rendu visite à ma sœur Jy, qui habite depuis septembre à Los Angeles et y vit son rêve – devenir actrice. Son dernier film, Cents, est sorti cet été sur les écrans quelques jours avant mon arrivée. Nous avons passé une semaine géniale! Nous avons fêté l’anniversaire d’Ever, chanté et joué de la musique à Venice Beach, randonné dans le Runyon Canyon avec les trois chiens, et dîné à la Cheesecake factory, un endroit extraordinaire…

Maintenant que les interros de fin de trimestre sont enfin derrière moi, nous refaisons nos valises pour deux semaines de vacances au Guatemala. Je me réjouis beaucoup de ce voyage!

Quant à Maman et Marie, elles passerons cinq jours à Londres entre Noël et Nouvel An, entre autres pour aller voir deux spectacles musicaux, « Wicked » et … mais chut, c’est une surprise pour Marie. Je suis un peu jalouse, mais plutôt mal placée pour me plaindre!

Maman, Marie et moi espérons que vous trouverez le temps de vous arrêter pour passer en revue l’année écoulée, prendre de nouvelles forces pour 2016, et être reconnaissants pour le temps qui vous a été donné.

Nous vous souhaitons un Joyeux Noël et une très belle année 2016, où que la vie vous conduise, et nous vous embrassons des deux côtés de l’océan!

Hannah, Marie et Michèle

PS: Vous avez bien quelques minutes pour jeter un coup d’oeil à nos photos préférées? (Cliquez sur le diaporama pour l’agrandir)

Cet article est également disponible dans la ou les langues suivantes: Allemand Anglais